Publisher Theme
Art is not a luxury, but a necessity.

Kindia/problème de santé publique: des aliments destinés à la consommation exposés à lair libre

Le problème de santé publique est dactualité dans la cité des agrumes. Les aliments destinés à la consommation sont exposés à l’air libre par les vendeurs. Ne se souciant guère de leur santé surtout en cette période de Coronavirus, les consommateurs quant à eux achètent ces aliments qui sont exposés sans couverture. Cette situation se passe au vu et su des autorités de la commune urbaine de Kindia.

Rencontrée au centre-ville de Kindia, Ramatoulaye Sylla citoyenne fustige le comportement de ces vendeurs qui refusent de couvrir leurs aliments et interpelle les responsables communales « je condamne la façon dont les vendeurs exposent les aliments à l’air libre. Au grand marché par exemple, les vendeurs du pain, daliments quon ne peut pas laver avant de manger sont assis au bord de la route et leurs marchandises sont exposées à la poussière. Tout cela, c’est parce que la commune ne joue pas pleinement son rôle, sinon c’est elle qui devrait contrôler cela » dénonce-t-elle.

Au grand marché de Kindia, Mariama Bah vendeuse de pain explique pourquoi elle ne couvre pas sa marchandise « nous ne pouvons pas couvrir les pains, parce que quand on couvre les clients regardent là où c’est visible, ils payent là-bas. Ensuite, nous n’avons pas de la place, avant on nous avait donné une place au marché Habillaya mais aujourd’hui ils ont tous récupéré, donc nous n’avons pas de places on se débrouille comme ça au bord de la route. Comme on na pas de vitres, Nous demandons à la commune de nous aider à avoir de bonnes places, chacun va couvrir ses pains » raconte-t-elle.

Face à ce refus, des agents de la po lice communale très minimes font le contrôle. Sous anonymat, lun des agents nous a confié ceci « nous sommes à une période où il y a beaucoup de poussières, ensuite la pandémie de Coronavirus est toujours là, c’est pourquoi nous sommes là à contrôler les aliments qui ne sont pas couverts tels que le pain, la patte d’arachide, l’huile et tant d’autres. Celui qui ne couvre pas, on lui dépose à la commune, mais nous avons beaucoup de difficultés parce que nous ne sommes pas nombreux, en plus quand elles nous voient elles couvrent vite et dès qu’on quitte elles enlèvent » signale-t-il.

Acheter de denrées alimentaires comme des fruits, légumes, le pain etc. non couvertes expose le consommateur à contracter et à développer des maladies très graves comme lexplique Docteur Diaka Mady Cissé médecin « celui qui consomme ces aliments s’expose aux maladies comme: les parasitoses intestinales c’est à dire des verres qui se développent dans ces aliments et qui rentrent dans le corps de l’homme et qui créent des problèmes digestifs même sanguines au niveau de l’homme. Il y a un autre groupe de maladie lié aux microbes qu’on ne voit pas à l’il nu et quand on les consomme on peut avoir ce qu’on appelle les gastroentérites, conséquence c’est les diarrhées » précise le spécialiste.

Dr Cissé déconseille la population de consommer des aliments exposés à l’air libre pour préserver leur santé dans la cité de Manga Kindi Camara.

Mamadou Samba Diallo 657835989

Share Button

Comments are closed.

Switch to mobile version