Kindia: Les moustiquaires imprégnées utilisées à d’autres fins par les femmes

Si les moustiquaires imprégnées sont confectionnées pour prévenir le paludisme en Guinée, elles sont aussi utilisées à d’autres fins. A Kindia, des femmes utilisent les moustiquaires pour protéger leurs champs, leurs jardins potagers etc. contre toutes menaces.

C’est le cas de Maimouna Camara citoyenne de Kindia rencontrée dans son jardin potager « quand nous prenons les nouveaux moustiquaires, on enlève les anciennes pour  les utiliser à la clôture de nos jardins. Parfois aussi les moustiquaires qu’on envoi sont très difficile à attacher » explique-t-elle.

73321398_993110681028599_1484997273443106816_nConnaissant le danger lié à cette pratique, Tenen Camara chargée de la vaccination au centre de santé de Manque Pas fustige le comportement  de ces femmes « on a envoyé les moustiquaires pour protéger la population surtout les enfants de 0 à 5 ans et les femmes en état de famille pour ne pas qu’elles contractent le paludisme. Nous savons que le paludisme est une maladie très grave, mais nous avons constaté que bon nombres de jardins potagers sont clôturés par les moustiquaires. Une chose que nous déplorons fermement parce qu’on a pris tous le temps qu’il faut pour expliquer l’importance et l’utilisation de ces moustiquaires imprégnées. Si les bailleurs voient ça ils vont se décourager parce qu’elles sont très chères » indique-t-elle.

Il faut tout de même signaler que cette pratique se passe au vu et au su de tout le monde. Aucune mesure n’a été prise pour arrêter ce système. Le gouvernement guinéen et les partenaires se battent inlassablement pour assurer la campagne de distribution des moustiquaires imprégnées gratuitement chaque année.

Mamadou Samba Diallo 657835989

 

Share Button

Leave A Reply

Your email address will not be published.

Switch to mobile version