Publisher Theme
Art is not a luxury, but a necessity.

Guinée : une ONG pour la promotion de la femme lance officiellement ses activités

Un an après sa création, L’ONG la Guinéenne de Demain a officiellement lancé ses activités ce jeudi 17 septembre dans un réceptif hôtelier de la place. Regorgeant des femmes évoluant dans différents secteurs, cette structure a pour mission l’amélioration des conditions de vie des femmes en république de Guinée.

C’est en présence de la ministre de l’autonomisation et des droits de la femme et de quelques personnalités du pays que les activités de cette ONG ont officiellement été lancées. A l’entame, les organisatrices ont projeté quelques vidéos qu’elles ont eu à réaliser sur des braves dames qui évoluent sous l’ombre dans leur domaine.

IMG_20200917_124818Mme Kébé Fatou Fofana présidente de ladite structure a au cours de cette rencontre listé quelques objectifs de l’ONG « Promouvoir l’autonomisation de toutes les femmes, éliminer toutes formes de violences faites aux femmes, promouvoir la participation efficace et l’égalité des chances en matière de leadership à tous les niveaux des instances de prise de décision, promouvoir la scolarisation de la jeune fille, contribuer à l’assainissement pour un meilleur cadre de vie » annonce-t-elle.

Choisie comme marraine de l’événement, Mme Dieng Hadja Ramatoulaye Sow a prodigué de sages conseils à la nouvelle ONG qui s’engage dans l’émancipation de la femme «  elles viennent de commencer et on espère qu’elles vont progresser ensemble, c’est ce qui est important pour que chacune ait une expérience de l’autre. Je les félicite et les encourage, elles vont supporter beaucoup de stress, beaucoup de discrimination mais je sais qu’elles vont insister » dit-elle.

Durant cette cérémonie, des femmes qui évoluent dans l’informel, l’administration publique et des institutions internationales ont reçu des satisfécits d’encouragement. Mme Bangoura Rabiatou Diaby directrice des programmes au National Democratic Institute NDI bénéficiaire est animée d’un sentiment de joie pour deux raisons « premièrement cela prouve à suffisance que le travail que je fais dans l’ombre est reconnu par certaines personnes notamment la Guinéenne de Demain que je vais même dénommer la Guinéenne pour toujours. La deuxième raison c’est parce que les femmes qui ont eu l’initiative de lancer l’ONG, est un groupe de femmes que nous encadrons déjà dans un programme régional des quatre pays membres de l’Union du Fleuve Mano, on a un programme de 12 mois pour accompagner ces femmes qu’on a dénommé les femmes émergentes en politique. Donc au NDI nous pouvons dire que les fleurs ont porté fruit » se réjouie-t-elle.

L’ONG la Guinéenne de Demain ne s’entend pas s’arrêter à cette activité, dans les prochains jours, elle envisage de mener plusieurs actions pour l’émancipation de la gente féminine sur l’ensemble du territoire national.

Hasso Bah

Share Button

Comments are closed.

Switch to mobile version