Women’s meeting day : le rendez-vous des femmes qui changent la Guinée

L’édition de 2019 « Women’s meetings Day » un cadre d’échanges, de partage d’expérience et de réseautage pour les femmes guinéennes, s’est tenue les 15 et 16 aout à Conakry. Deuxième du genre, cet évènement a regroupé comme à sa première édition en 2018, plusieurs femmes venues de différents secteurs d’activités ayant un défis commun : promouvoir l’expertise féminine.

Le women’s meeting day se donne pour objectifs rassembler la gente féminine guinéenne pour un échange d’idées fructueuses ; d’écouter, de féliciter et d’encourager les femmes entrepreneurs et leur soif de conquête de marchés  et de guider celles qui aspirent à démarrer dans l’entreprenariat.

WMD 2019 (1)Autour du « Femme moteur du développement », la conférence de cette 2e édition a mis l’entrepreneuriat féminin sera mis à l’honneur. Ainsi des femmes qui s’investissent dans la science, l’environnement, l’agrobusiness, la santé et la lutte contre les violences faites aux filles ont partagé leurs expériences « Partager leurs expériences, nous parler de leurs parcours, de leurs embûches, énumérer, qui sait, des regrets, des espoirs. Et au-delà du partage insufflé des vocations dans les poitrines de personnes dans la salle, encouragé, motiver.

WMD 2019 (6)Cette occasion sera, je l’espère, une vitrine aux yeux d’entreprises évoluant dans notre pays. Vitrine à travers laquelle elles se rendront compte du formidable apport que peut représenter une femme débarrassée de ses chaînes, en possession de toutes ses facultés et disposant de la liberté nécessaire pour démontrer ce dont elle est capable. Faites leur confiance, faites-nous confiance ! » a entonné Fatoumata Binta Diallo, fondatrice de la plateforme BeMyModèle et initiatrice de l’évènement.

WMD 2019 (7)Pour cette édition, l’innovation aura été l’introduction d’une journée de formation à l’intention de 35 jeunes femmes en développement personnel et techniques de prise de parole en public « cette année, au-delà de l’aspect du partage d’expériences lors de panels, nous avons intégré la dimension formation. Parce qu’il est important, à l’ère où nous sommes, que les femmes soient en mesure d’affirmer leurs positions, les partager avec le public. » Soutient Fatoumata Binta.

APAC-Guinée

Share Button

Leave A Reply

Your email address will not be published.

Switch to mobile version