Vote à la mairie de Matoto : Domani Doré revient sur le déroulement de l’élection

L’élection du nouveau bureau exécutif de la mairie de Matoto notamment celle du maire s’est déroulée ce jeudi après l’annulation d’une première qui a eu lieu le 15 décembre dernier. Cette deuxième élection n’a pas connu la présence des délégués de l’UFDG qui soutiennent mordicus Kalémoudou Yansané comme maire de la commune. C’est finalement Mamadouba Tos Camara qui devient vainqueur à cette nouvelle élection, Domani Doré de la Guinée Audacieuse a expliqué le déroulement du vote.

« Ce qui s’est passé c’est une suite logique à des élections communales auxquelles nous avons invité les populations à voter pour plusieurs partis politiques et des listes indépendantes. La logique voudrait qu’après les élections, les conseillers se retrouvent pour une première session où ensemble ils décideront d’élire entre eux le bureau exécutif. La commune de Matoto qui est la plus grande circonscription électorale du pays a confronté 12 partis politiques et 2 listes indépendantes. Hier bien entendu, plusieurs délégués n’étaient pas présents dans cette salle dont l’UFDG et la loi est très claire lorsqu’on se réunit pour une réunion, on doit vérifier si le quorum est atteint pour pouvoir tenir la réunion et sur les 45 conseillers, y’ en avait 31 donc la moitié et nous avons procédé au vote qui nous a permis d’avoir un bureau exécutif pour passer à des choses essentielles comme le développement local.

Le malheur est qu’on a l’impression ce qui compte pour l’UFDG, c’est juste brandir le poste de maire alors que nous parlons de l’exécutif de cette responsabilité dont un maire et sept vice maires donc ils s’accrochent mordicus au plaisir de dire nous avons certainement gagné la commune de Matoto pour juste taper la poitrine c’est juste dommage. Si l’UFDG s’accroche à un processus qui a été interrompu, annulé et dont on a demandé l’annulation et procédé à la reprise ont les a demandé de revenir avec les mêmes électeurs, le même corps électoral n’a pas changé, ils disent avoir gagné et ce sont ces mêmes électeurs qui étaient dans la salle. Après le 4 février il y avait les résultats qui nous donnaient un siège a Matoto, nous sommes allée vers tous les partis politiques qui avaient obtenu un siège ou deux notamment le PUP, le RPR, le PDG-RDA, le Bloc Libéral, le PEDN, l’UGD et la liste indépendante de l’UFDG renouveau. Nous nous sommes constitués en un bloc qu’on a appelé  bloc progressiste pour la mairie de Matoto dont la Guinée Audacieuse a pris part, nous constituons 10 en dehors des 14 de l’UFDG, 14 du RPG arc-en-ciel et 7 de l’UFR. Les sept de l’UFR se sont joints à  nous, nous avons décidé de voir la possibilité d’aller puis qu’il  faut minimum 23 conseillers pour élire qui que ce soit et bien entendu nous sommes ouverts à  toutes les possibilités qui nous permettaient d’être en accord avec la solitude qui nous amène à bénéficier des voix de la population de Matoto et nous avons conclu la meilleure offre est celle du  RPG… 

Est ce qu’il y’ a une loi qui autorise la presse à être dans la salle ? A ma connaissance je dis non. La non représentation de l’UFDG c’était juste de la lâcheté. Koumandjan était malade combien de temps est ce que vous aviez vu l’UFDG chez lui ? Ce n’est pas maintenant qu’ils vont utiliser cela comme ils ont l’habitude d’utiliser les morts comme des arguments politiques ».

Korka Bah 622 61 12 41

Share Button

You might also like More from author

Leave A Reply

Your email address will not be published.

Switch to mobile version