Sénégal : Que peut-on retenir du Festi Nguekho ?

Entamée le Vendredi 5 juillet à Nguekho au Sénégal, la quatrième édition du festival panafricain Festi NGuekho a pris fin le dimanche 7 juillet. Initiée par la structure panafricaine JIF’AFRIK Jeunesse Interconnectée et Fusionnée, cette rencontre de trois jours avait pour but de réunir des activistes venant de plusieurs pays de la sous-région autour des thèmes qui sont d‘actualité en Afrique.

« Ce sont trois jours d’activisme qui a mobilisé des jeunes venus de plusieurs pays, c’est un bon cadre de discussion, les jeunes commencent à prendre conscience sur les enjeux et les défis du 21e siècle » dit Souleymane Jules Diallo coordinateur national de JIF AFRIK.

IMG_20190707_191600
Souleymane Jules Diallo, coordinateur national JIF AFRIK

Durant cette rencontre, plusieurs thèmes ont été débattus notamment « L’emploi des jeunes, le leadership, la santé de la reproduction notamment les MGF, le développement personnel, l’entrepreneuriat, la question du pétrole de façon générale des ressources naturelles. De la culture urbaine, notamment du graffiti qui permet de véhiculer des messages, de sensibiliser et de conscientiser » annonce-t-il

Représentant la République de Guinée à travers la structure les Amazones de la Presse Guinéenne, Diariatou Diallo indique que ce festival a été très enrichissant « il y’ a eu des activités citoyennes qui m’ont beaucoup marqué. Inspirer des citoyens d’autres pays à agir dans le domaine de l’engagement citoyen, je pense que c’est important. Partager des thématiques qui concernent à la fois le Sénégal la Côte-d’Ivoire, la Guinée etc. avec des jeunes de ces différents pays ça été vraiment un plaisir, des expériences, des connaissances acquises pour nous » se réjouie-t-elle.

Ramatoulaye Seck étudiante en droit juridique et politique à l’université Cheik Anta Diop, jeune activiste et militante pour la cause des jeunes adolescents, pour sa part a remarqué un changement positif chez les jeunes « c’est un sentiment de fierté, que nous jeunes puissions débattre sur certains sujets sans attendre de l’autorité, essayer de porter le changement. On a entamé avec le ramassage d’ordures, des panels qui visent à découvrir nos savoirs entre autres. Je suis fière de JIF AFRIK et je pense que cet évènement ne s’arrêtera pas là » rajoute-t-elle.

IMG_20190707_171632A la clôture du Festi Nguekho, l’autorité administrative ne s’est pas fait conter l’évènement en marquant sa présence. Pour Dr Abdoul Kader Dieng, premier adjoint maire de Nguekho, cette initiative doit être accompagnée « je suis satisfait de ce festival, les panélistes ont bien intervenu sur le pétrole et le gaz qui restent une actualité chez nous. L’association JIF AFRIK a posé des actes et nous autorité, devons les soutenir pour qu’elle puisse davantage faire des choses assez intéressantes » notifie-t-il.

Un diner culturel a clos cette 4ème édition du Festi Nguekho. Rendez-vous est donc pris en 2020 pour la 5ème édition avec d’autres nouveautés.

Hasso Bah 623125203

Share Button

Leave A Reply

Your email address will not be published.

Switch to mobile version