Médias: Des journalistes en formation sur la lutte contre le changement climatique

Ils sont plus d’une quarantaine de journalistes venus de différentes rédactions de Conakry et à l’intérieur du Pays pour une formation sur le  »rôle des journalistes dans la lutte contre le changement climatique ».

Entamée ce mercredi 03 juillet dans un réceptif hôtelier de la place, cette initiative de l’association des journalistes scientifiques de Guinée(A.J.S.G) en collaboration le PNUD (programme des Nations-Unies pour le développement) vise à donner un élan aux journalistes dans le traitement de l’information climatique <<Nous sommes réuni ce matin pour démarrer une formation de deux jours qui va nous permettre d’acquérir des nouvelles connaissances dans le domaine de l’environnement, notamment les changements climatiques qui constituent de nos jours un réel problème mondial » explique Fanta Barry secrétaire générale de l’association des journalistes scientifiques de Guinée.

L’objectif de cet atelier est d’outiller les journalistes et les communicants sur les notions clés sur le changement climatique et mieux les intégrer dans leur traitement de l’information. étant un défi à relever, le PNUD dans son agenda, fait de ce phénomène une priorité « les changements climatiques sont l’un des plus grand défi du 21ème siècle pour lequel il nous incombe d’agir maintenant et ensemble, unis dans nos interventions afin de les conférer toute la pertinence et l’efficacité requises, c’est pourquoi le PNUD conscient qu’aucun pays au monde ne peut relever seul un tel défi, fait de la lutte contre le changement climatique l’une de ses priorité opérationnelle en associant les différents acteurs concernés en l’occurrence aujourd’hui vous les spécialistes des médias et de la communication » précise Monsieur Eloie coidjo 4 représentant résident du programme des Nations Unies en guinée.

Dans son discours d’ouverture Abdoulaye Djibril Diallo représentant du ministre de l’information et de la communication situe le journaliste dans son rôle « le réchauffement climatique, est une situation qui interpelle toutes les composantes de la société et c’est justement là, il faut  situer le rôle combien il est important à la presse de conscientiser des populations, il s’agit d’éduquer, d’informer et de sensibiliser, bref de mettre en place un système national d’information capable d’infléchir la tendance>> lance-t-il.

Cet atelier de deux jours de formation  a pris fin ce jeudi 04 juillet 2019.

Mansaré Soumah Naby Moussa 628820256

Share Button

Leave A Reply

Your email address will not be published.

Switch to mobile version