Marché Matoto : l’incendie qui a coûté la vie à une fillette âgée environ 7 ans reste d’origine inconnue

Un incendie d’origine inconnue a ravagé aux environs de 15h-16h de ce lundi 17 février une partie du marché Matoto appelée usine matelas. Cet incendie qui a coûté la vie à une fillette nommée Maniangbè Condé, consumé le contenu d’une trentaine de boutiques et causé d’autre dégâts matériels, reste d’origine inconnue.

Sur les lieux, aucune source claire, selon ce témoin, l’origine de l’incendie est derrière l’usine « la source c’est derrière le magasin, ils ont brûlé des ordures et il y’ avait des bois et le feu est tombé sur ces bois et les matelas, moi j’étais tout près de ces matelas, moins cinq le feu ne m’a pas brûlé » Explique Thierno Amadou Bah vendeur au sein de l’usine matelas.

Cette charge est catégoriquement rejetée par monsieur Jean Baptiste Kamano réparateur du cuve derrière l’usine « nous on était tous là, en train de travailler, on ne savait même pas s’il y avait le feu derrière, lorsque je sortais pour aller revendre les cuves, c’est ainsi on m’a dit qu’il y a le feu derrière, je me suis retourné pour venir dire aux gens qu’il y a le feu derrière, de venir nous aider à éteindre. Mais l’origine du feu ce n’est pas ici, c’est un groupe personnel qu’on utilise, il n y a pas le courant d’EDG chez nous, les gens disent que l’origine du feu c’est à l’usine matelas, mais nous n’avons aucune preuve » soutient-il.

Chez les victimes, le montant de cette perte est inestimable « je ne peux pas vous parler l’origine du feu, mais nous avons énormément perdu, ce que nous avons cherché des années et des années tout est parti aujourd’hui en fumée, on ne peut que s’en remettre à la volonté de Dieu, le montant est inestimable, c’est des centaines de millions qui sont partis en fumée aujourd’hui » dit Diallo Mamadou Yaya victime.

TOSPrésent sur le lieu du drame, le maire de la commune de Matoto Mamadouba Tos Camara promet l’ouverture d’une enquête « je partage vraiment la douleur avec les victimes, c’est pourquoi je suis avec eux pour les remonter le moral, et les faire comprendre que nous sommes ensemble. Je pense qu’à chaud on ne saurait pas connaître les sources, mais dans les jours à venir les enquêtes seront menées pour en savoir plus, quelle a été la source de cet incendie » promet-il.

Malgré la présence des agents de la protection civile avec 5 de leurs camionnettes, l’incendie n’était pas complétement maîtrisé jusqu’aux environs de 18h-19h.

Mansaré Soumah Naby Moussa 

Share Button

Leave A Reply

Your email address will not be published.

Switch to mobile version