Manifestations en Guinée : la HAC condamne l’agression de certains journalistes

Suite à l’agression de certains journalistes dans l’exercice de leur métier lors des manifestations du 14 octobre dernier sur toute l’étendue du territoire national, la Haute Autorité de la Communication HAC, a condamné cet acte et a invité les acteurs à protéger les Hommes de médias.

Ci-joint la déclaration

HAC-COMMUNIQUE-20191016

Share Button

Leave A Reply

Your email address will not be published.

Switch to mobile version