Labé/COVID-19: des étudiants font le porte à porte pour sensibiliser les citoyens

Pour marquer leurs pas dans la lutte contre le COVID-19 qui secoue actuellement la planète, des étudiantes et étudiants de l’école de soin de santé communautaire de Labé l’ENI-CFP ont initié une campagne de sensibilisation à la population de la ville de Karamoko Alpha.

Selon Véronique Nessy Koundouno étudiante en première année, ce projet vise à informer la population sur les mesures d’hygiène à utiliser pour prévenir cette pandémie « cette initiative c’est pour éviter le COVID-19 qui sévit actuellement chez nous voir même dans le monde. C’est juste faire la sensibilisation de porte à porte, de marché en marché pour aider notre chère population à éviter le COVID-19, leur faire savoir le danger de cette maladie et surtout l’importance de se laver les mains c’est-à-dire l’hygiène » explique-t-elle.

IMG_20200330_101626_6Engagé à sauver la population de Labé, ces étudiants voulaient au-delà de la sensibilisation faire des dons de kits sanitaires, cependant, ils n’ont pas de financement « actuellement nous avons beaucoup de difficultés pour réaliser plusieurs activités dans notre pays surtout à cette période où la maladie du coronavirus fait son apanage dans le sol guinéen. Pour cette sensibilisation que nous avons initié la volonté est là mais les moyens nous manque comme : les Gants, les gilets, des masques, des t-shirt, des kits de lavage des mains, du  détergent, des casquettes tout ce qui s’en suit pour la sensibilisation » liste Véronique Nessy Koundouno.

Selon la jeune étudiante, Si les moyens sont là cette sensibilisation ne s’arrêterait pas à la commune urbaine « Comme nous à Labé partout où on pourra aller on ira. Seulement on n’a pas les moyens de déplacement pour nous rendre dans les sous-préfectures. On a même rencontré le DRS qui nous a rassuré qu’actuellement les moyens qu’il faut ne sont pas là pour nous aider mais dès qu’il aura ce qu’il faut pour nous appuyer il nous fera signe » rajoute-t-elle.

Dramé Mamady cet autre étudiant à l’école de soin de santé communautaire de Labé a pour sa part, demandé aux citoyens de respecter les mesures de prévention c’est-à-dire le lavage des mains, la distance qu’il faut laisser entre deux personnes, et surtout s’éloigner d’un cas suspect c’est-à-dire quelqu’un qui est venu des pays où il y a le COVID-19.

Mamadou Lamarana Bah depuis Labé pour actualitefeminine

 

Share Button

Leave A Reply

Your email address will not be published.

Switch to mobile version