Publisher Theme
Art is not a luxury, but a necessity.

Labé : l’espace vert dénommé ‘’Alpha Jardin’’ dans un état piteux

Dans la commune urbaine de Labé, un jardin très reconnu sous le nom de ‘’ALPHA JARDIN’’ risque disparaitre si rien n’est fait pour sa protection. Initié par un natif de la localité du nom de Baldé Alpha, ce jardin a perdu certaines valeurs depuis la mort du jardinier. Actuellement, c’est sa femme avec ses maigres moyens qui assure l’entretien de cet espace vert. Au vivant de Koto Alpha, ce jardin servait à certains élèves de réviser leurs cours et c’était un lieu touristique pour les étrangers qui voulaient sentir un bon climat.

Dans ce jardin comme le témoigne Mme Baldé, plusieurs plantes y figurent « On a les plantes aromatiques, des fleurs, des plantes médicinales. Parmi les plantes médicinales on a l’artimezia qui soigne le paludisme, l’alovera qui soigne les cas de brûlure, des boutons. Nous avons les plantes mangeables comme la fraise on pouvait transformer ça pour en faire du jus mais quand même on les cueille pour manger. Nous avons des manguiers, du café arabica, etc. J’ai récolté cette fois-ci 13 sacs de café et pour ça j’ai payé 600.000 GNF pour qu’on m’aide à faire la récolte de ces cafés » explique-t-elle.

IMG_20200604_102334_3Depuis  la mort de son mari et avec l’apparition de la pandémie de COVID-19, ce jardin très reconnu est dans un état lamentable « moi seule je ne peux pas faire tous les travaux c’est pourquoi aujourd’hui les fumeurs de drogue, les joueurs des jeux du hasard, les animaux domestiques (chèvres, vaches, moutons) ne cessent de fréquenter ce jardin. Je gère le jardin mais pas comme mon mari, pendant l’hivernage je viens j’arrose un peu parce que je suis avec des enfants à la maison qui ne peuvent rien faire » indique-t-elle.

IMG_20200604_104717_1Sachant bien que la protection de l’environnement est l’une des actions du gouvernement guinéen pour freiner le changement climatique en République de Guinée, Mme Baldé demande à l’autorité locale, les ONG qui œuvrent dans la protection de l’environnement et les bonnes volontés à sauver ce Jardin.

De Labé Mamadou Lamarana pour actualitefeminine 620 13 20 28

Share Button

Comments are closed.

Switch to desktop version