Kindia/Réouverture des classes: certains parents d’élèves et élèves s’inquiètent

La reprise des cours pour les candidats aux examens nationaux débutera ce lundi  29 juin sur toute l’étendue du territoire guinéen. A Kindia, l’inquiétude se lit sur le visage des parents et des élèves.

Fatoumata Binta Bah mère de famille se demande comment les cours pourront s’achever en cette période hivernale « Cette année nous avons beaucoup de soucis pour nos enfants parce que l’école est un lieu de rencontre de toutes les personnes on ne sait pas qui est malade ou pas. Ensuite l’année scolaire est presque terminée et nous sommes en pleine saison des pluies, quand il pleut comment Vont-ils aller à l’école ?» s’interroge-t-elle.

Même son de cloche chez Maïmouna Sylla élève de la terminale science expérimentale au lycée 28 septembre « mon inquiétude  c’est  comment finir le programme et quand ils vont fixer cette la date des examens nationaux » indique-t-elle.

De l’autre côté, les fondateurs des écoles privées de Kindia et leurs enseignants sont à couteau tiré. Le collectif des enseignants des écoles privées de Kindia menace de boycotter la reprise des cours ce lundi si rien n’est fait en leur faveur. Les enseignants demandent le paiement de leur arriéré de salaire.

Pour Abdoulaye Chérif fondateur du groupe scolaire privé chérif Ké les préparatifs pour l’ouverture des classes vont bon train « on a nettoyé les salles de classes, et on a installé les tables bancs. On a des kits de lavage des mains qu’on avait gardé depuis le temps d’Ebola qui seront installés à la rentrée et nous avons le termoflash pour prendre la température des élèves avant d’accéder aux salles de classes. Pour respecter la distanciation nous allons scinder les élèves dans les autres salles et nous allons mettre les enseignants des classes intermédiaires en contribution » annonce-t-il.

Interrogé sur la question de la grève annoncée par le collectif des enseignants  des écoles privées de  Kindia, M. Chérif réagit en ces termes « Ce mouvement était d’abord social qui s’est vite transformé en  mouvement syndical. Ça nous fait très mal de voir nos enseignants faire trois mois sans salaire parce que c’est des pères et mères de famille. Nous aussi avons une association des Fondateurs des écoles privées de Kindia. Nous avons eu un entretien avec ce collectif et les autorités en charge de l’éducation, à l’issu de cette rencontre nous  avons trouvé un terrain d’entente. Nous allons reprendre les cours le lundi » rassure-t-il.

La reprise des cours sera-t-elle effective avec tout ce tohu-bohu ? Rendez-vous est donc pris le lundi 29 juin 2020.

Mamadou Samba DIALLO 657835989

Share Button

Comments are closed.

Switch to mobile version