Publisher Theme
Art is not a luxury, but a necessity.

Kindia/préparatifs de la fête de tabaski : le prix du mouton grimpe

A quelques heures de la fête de tabaski, le prix du mouton a augmenté de façon exponentielle dans la cité des agrumes. Des femmes se disent inquiètent de cette situation.

A Kindia, le mouton se négocie entre 1.000.000 et 4.000.000GNF selon la qualité. Cette hausse du prix serait liée à l’apparition de la pandémie de COVID-19 «Depuis l’arrivée de cette maladie le transport a augmenté nous  avons payé les moutons à Gomba et le transport de là-bas jusqu’ici c’est très cher avant on pouvait payer le transport d’un bélier à 20.000 GNF mais aujourd’hui on paye à 50.000 GNF. C’est vrai que le prix est cher mais cela ne dépend pas de nous, les chauffeurs ont augmenté le transport en plus pendant la saison sèche les moutons ont été malades, donc il n’y a pas assez de moutons » explique Amadou Oury Diallo vendeur de bétail.

Venue acheter du mouton pour la fête de l’aïd-el-kébir, Fatoumata Kanny Barry mère de famille exprime son inquiétude « cette année la fête est exceptionnelle. Si le prix du mouton seulement va jusqu’à des millions comment allons-nous faire pour avoir la nourriture, les habits des enfants puisque les enfants ne peuvent pas patienter ? » S’interroge-t-elle.

Les préparatifs de la fête de tabaski dans la commune urbaine de Kindia ne vont pas à bon train. La plupart des citoyens jettent l’anathème sur la crise sanitaire de Coronavirus et ses conséquences économiques.

Mamadou Samba Diallo 657835989

 

Share Button

Comments are closed.

Switch to mobile version