Kindia: Les femmes s’impliquent dans la transformation des produits locaux

Le centre de recherche agronomique de Kindia s’active régulièrement dans la formation des femmes et des jeunes qui souhaitent évoluer dans l’Agro-industrie. Ils rêvent tous de monter leur propre entreprise afin d’être leurs propres patrons.

Certaines femmes après la formation théorique, ont jugé utile de mettre cela en pratique, c’est le cas de la jeune dame Aïssatou Diallo. Dans l’entretien qu’elle a accordé à notre rédaction, Dame Diallo a expliqué sa motivation « ce qui m’a poussé à faire ce travail, c’est parce que j’ai vu que chez nous il y’ a beaucoup de nos aliments qui pourrissent, tels que la mangue, l’ananas, la papaye, l’acajou etc. Dès que leurs périodes passent on ne peut plus en trouver, c’est pour cela nous transformons ces aliments pour pouvoir les conserver » explique-t-elle.

60561784_337974020238237_2041005116605071360_nLa particularité de l’entreprise est que l’équipe transforme les produits locaux de façon naturelle, pas de produit chimique. Toutefois, la jeune entrepreneure rencontre quelques difficultés dans l’exercice de son activité « nous rencontrons assez des difficultés ici: le manque de matériels, comme les séchoirs, les bacilles, couteaux et d’autres machines» liste-t-elle.

60175610_820728018320582_349975650632728576_nMalgré les difficultés rencontrées, cette dame a six (6) employés et évolue sous fonds propres. Elle invite les personnes de bonne volonté, le gouvernement guinéen particulièrement le chef de l’Etat à lui venir en aide, afin que l’autonomisation de la femme en Guinée soit effective.

Mamadou samba Diallo depuis Kindia

Share Button

You might also like More from author

Leave A Reply

Your email address will not be published.

Switch to mobile version