Kindia-COVID-19/fermeture des marchés hebdomadaires à Mambia : des vendeuses tirent la sonnette d’alarme

La sous-préfecture de Mambia s’engage dans la lutte contre le COVID-19. Les autorités ont pris des mesures pour limiter la propagation de cette pandémie, parmi ces décisions, c’est la fermeture des marchés hebdomadaires pour éviter les attroupements jusqu’à nouvel ordre. Une décision qui ne fait pas l’unanimité chez les vendeuses et clients.

Cette décision de l’autorité sous-préfectorale vise à limiter les déplacements et éviter les attroupements pour une mesure de sécurité contre le Coronavirus. Toutefois, la plupart des vendeuses vivent de ces marchés hebdomadiers comme le témoigne Fatoumata  Sylla résidente de  Mambia « La fermeture du marché hebdomadaire joue négativement sur nous pauvres citoyens parce que c’est quand nous partons au marché on revend nos produits et on paie la nourriture pour une semaine. Mais puisque c’est pour préserver la santé de la population on accepte comme on n’a pas de choix, sinon c’est très difficile »  signale-t-elle.

L’inquiétude se lit sur le visage de ces mères de famille qui ont plusieurs bouches à nourrir. Kadiatou Camara marchande explique son calvaire « cela fait une semaine je ne revend pas, le marché est fermé de Binkili à Tanene Khaligore et Mambia  Centre, les marchés ont été dispersés par les forces de l’ordre. Ma marchandise se trouve à la maison, nous plaidons pour la réouverture rapide des marchés à Mambia » plaide-t-elle.

Interrogé sur la question le sous-préfet Lavilé 2 Loua répond « quand le Président de la République a décrété le couvre-feu on a pris les dispositions : on a payé des kits on a installé à la devanture des services et on a sensibilisé les citoyens par-rapport à la fermeture des mosquées, ensuite nous savons que Mambia est situé au bord de la route les gens passent par-là à longueur de journée donc pour éviter les contacts on a fermé les marchés de la sous-préfecture. Nous continuons la sensibilisation des citoyens. Toutefois, le maire de la commune rurale de Mambia promet de trouver une solution rapide pour la réouverture des marchés » précise le sous-préfet.

Parallèlement, le centre de santé de la sous-préfecture de Mambia a pris quelques dispositions pour prévenir cette maladie « depuis l’annonce de cette maladie en Guinée, on a installé les kits de lavage des mains à la rentrée et on a le thermo flash pour prendre la température des malades et on les demande d’appliquer les  mesures d’hygiène à la maison » annonce Mme Nana Bamba cheffe du centre de santé de Mambia.

Les  autorités de Mambia se disent préoccupées pour la santé de leurs citoyens, par conséquent ils leurs demandent de laver les mains, d’être vigilants et éviter les contacts.

Mamadou Samba DIALLO 657835989

 

Share Button

Leave A Reply

Your email address will not be published.

Switch to mobile version