Publisher Theme
Art is not a luxury, but a necessity.

Kankan/préparatifs de la fête de l’aïd-El-Kébir: le marché de bétail frappé de plein fouet par la COVID-19

A quelques heures de la célébration de la fête de l’Aïd-el-kébir aussi appelée fête de Tabaski, les vendeurs et acheteurs des bétails restent profondément frappés par cette nouvelle pandémie de coronavirus dans la commune urbaine de Kankan.

Dans les marchés de bétail, les clients se présentent à compte-goutte à cause de la hausse du prix du mouton « cette année reste unique en son genre, il n’y a pas de clients, l’année passée à cette période on avait déjà revendu beaucoup de moutons, mais face à cette pandémie de COVID-19, la rareté de la clientèle est énorme » indique Abou Condé vendeur de bétail.

Du côté des acheteurs, ils dénoncent la cherté des prix, c’est le cas de Fanta Condé qui est venue acheter un mouton « J’ai constaté une élévation énorme du prix du bétail. L’année précédente, l’argent que j’ai expédié pour un bélier n’atteignait pas 1 million. Mais aujourd’hui je viens de débourser 1.400.000 GNF pour cela et pourtant nous sommes dans une période de crise sanitaire » A-t-elle dénoncé.

A part ce marché de bétail, plusieurs autres activités commerciales de la ville de Nabaya sont durement affectées par la COVID-19.

Facely Sanoh depuis Kankan pour actualitefeminine

 

Share Button

Comments are closed.

Switch to mobile version