Kankan : la couture une source d’autonomisation pour les jeunes filles

La couture est un métier pour lequel bon nombre de jeunes filles optent dans le seul but d’accéder un jour à leur autonomisation tant souhaitée. Au quartier Missira dans la commune urbaine de Kankan, on trouve un atelier de couture hors commun fréquenté uniquement que par des jeunes filles déscolarisées.

Elles sont plus d’une vingtaine de jeunes filles et viennent toutes pour apprendre la couture. Thewa Koundouno, âgée approximativement de 20 ans, explique son choix « j’ai aimé la couture depuis ma tendre enfance. C’est pour cela que mon père, vu mon courage, a décidé de m’inscrire ici. A force d’apprendre, j’ai su tirer mon épingle du jeu. Je m’en sors bien au découpage des tissus tout comme à la couture » se réjouie-t-elle.

71277758_2514441912168441_5915607371886886912_nAucune présence masculine dans ce salon de couture. La jeune maitresse Saran Traoré, semble être très soucieuse du devenir des jeunes filles. Pour mieux les encadrer, elle mise beaucoup sur la patience « Il y a d’énormes difficultés qui surgissent. Ce n’est pas du tout facile de réunir plusieurs jeunes filles. Si tu n’es pas patiente, tu ne pourras pas les encadrer. Certaines sont sérieuses et d’autres non. J’ai plus de 20 apprentis, toutes des jeunes filles. C’est aussi avec l’intelligence que je parviens à les encadrer. Celles qui sont en manque de courage, en adoptant la bonne stratégie, elles finiront par prendre du courage » mentionne-t-elle.

Pour terminer, elle invite toutes les femmes et les jeunes filles couturières à se battre pour leur automatisation « J’invite toutes les femmes, mariées ou pas, mais également les jeunes filles, qui ont choisi de faire de la couture, à prendre au sérieux leur métier. Au début c’est difficile, mais à la fin tu jouiras des bénéfices. Que ton homme te donne des sous ou pas, tu en gagneras par toi-même sans disputes » lance-t-elle.

A rappeler que l’atomisation des femmes est l’un des défis majeurs auquel fait face le gouvernement guinéen.

Facely SANOH Kankan pour Actualitefemmine.com

Share Button

Leave A Reply

Your email address will not be published.

Switch to mobile version