Journée mondiale du rein : Les femmes seraient les plus touchées des maladies rénales

La journée mondiale du rein est célébrée tous les deuxièmes jeudis de mois de mars de chaque année. Pour cette année, elle a coïncidé au 14 mars dernier. Pour célébrer cette journée, la société Guinéenne de Néphrologie a organisé une conférence scientifique ce samedi 23 mars à l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry.

Cette rencontre est selon Pr Alpha Oumar Salah Bah chef de service de néphrologie à l’hôpital national de Donka et Président de la Société Guinéenne de Néphrologie, une façon d’attirer toutes les structures sur ce qui est une insuffisance rénale « cette journée c’est pour attirer l’attention  des citoyens, des centres de santé et des décideurs politiques sur le fléau que représente les maladies rénales et les possibilités actuelles de dépistage, de diagnostic et de traitements » annonce-t-il.

Le thème retenu est ‘’les reins en bonne santé pour tous et partout’’. Selon une enquête effectuée par la société l’année passée à Kindia, Les femmes sont les plus touchées aux maladies rénales « il n’y a pas de données à l’échelle nationale, ce que nous avons ce sont des données hospitalières. A Kindia on a dépisté près de 20% qui ont cette maladie, les femmes étaient plus atteintes au cours de cette enquête plus que les hommes. 57% des femmes avaient des maladies rénales contre 43% des hommes. C’est une maladie qui peut intéresser tous les âges, de plus de 15ans à 80 ans. Les plus touchées sont les personnes de moins de 55 ans » indique Dr Diakité Fousseyni médecin néphrologue.

Avoir un visage bouffi le matin et le soir ce sont les pieds qui sont enflés et avoir un ventre ballonné sont entre autres quelques signes des maladies rénales. Selon Bangoura Soryba membre de la Société Néphrologique de Guinée, la consommation des médicaments sans prescription peut conduire à une insuffisance rénale «nous avons sur le marché guinéen la prolifération de n’importe quel type de médicament, ils ne sont pas bien conservés et ils ne sont pas bien utilisés, ils peuvent entrainer ce qu’on appelle les néphron-toxiques, ils peuvent endommager les reins » notifie-t-il.

Pour prévenir ces maladies, les spécialistes recommandent de rester actifs, lutter contre le tabac, contrôler la tension artérielle, le taux du sucre dans le sang, manger sainement, boire suffisamment, éviter les médicaments en vente libre.

Ils invitent aussi les citoyens atteints du diabète ou de l’hypertension de se faire suivre par un médecin. La consommation excessive de la viande rouge serait à éviter et préférer la viande blanche comme la volaille ou le poisson, manger moins gras et faire de l’exercice physique.

Hasso Bah  623125203

Share Button

Leave A Reply

Your email address will not be published.

Switch to mobile version