Journée internationale de lutte contre l’excision : Vers la prise en charge gratuite des femmes mutilées

A l’occasion de la journée internationale de lutte contre l’excision qui est célébrée le 06 février de chaque année, la structure Nana Guinéenne a organisé une rencontre d’échange entre des acteurs qui œuvrent dans la lutte contre les Mutilations Génitales Féminines MGF. A l’entame de cette rencontre de d’échange, il y’a eu la projection du film Mooladé de Sembene Ousmane, une œuvre cinématographique de plus d’une heure de temps qui dénonce les MGF/ l’excision.

IMG_20190206_171622Selon la présidente de la structure Nana guinéenne « La journée qui nous réunit n’est pas une conquête du pouvoir, mais un combat pour la liberté et l’épanouissement de la femme » indique Nanette de Tatou Groupe. A cette occasion, Nanette a annoncé le lancement du projet ‘’Brisons la chaîne’’, qui touchera les jeunes filles et garçons dans les écoles et universités « c’est une feuille de route où dix programmes seront élaborés en vue d’une restitution dans les écoles et universités, car nous croyons que la contribution des jeunes filles en phase d’être mère de famille est primordiale pour briser la chaîne de l’excision » annonce-t-elle.

IMG_20190206_190018Connaissant les conséquences liées à l’excision, le département sanitaire de la République de Guinée a depuis 2002, un service de chirurgie plastique au CHU de Donka qui est délocalisé dans une clinique à Nongo dans la commune de Ratoma à cause des rénovations. Dans ce service comme l’explique Dr Karamba Kaba, une trentaine de femmes sont consultées et la réparation se fait selon le degré de l’excision « Le degré de consultation dépend du degré de l’excision, il faut distinguer les séquelles de mutilations, nous avons la possibilité de réparer la façon la plus simple les MGF, mais le combat principal c’est la prévention. Il faut qu’on choque la population, pour que les gens cessent de faire cette pratique » précise-t-il et de rajouter « on est en voie de conclure un accord avec l’ambassadeur des Etats-Unis, pour la prise en charge gratuite des femmes largement mutilées » annonce-t-il.

Nana Guinéenne, est un projet solidaire qui consiste à fédérer les femmes guinéennes au tour d’une idéologie commune, basée sur le respect des différences, l’assistance et le soutien mutuel, la promotion des activités par les femmes et la promotion des droits de la femme et de l’enfant.

Hasso Bah 623125203

Share Button

Leave A Reply

Your email address will not be published.

Switch to mobile version