Journée internationale de la jeune fille : l’ACPPT à la gare routière de Matam pour parler des violences faites aux filles

À l’occasion de la journée internationale de la jeune fille célébrée ce vendredi 11octobre, l’association chance et protection etait à la Gare routière de Matam, pour échanger avec les passagers sur Les violences faites aux jeunes filles notamment l’excision, de la scolarisation de celle-ci et du viol. 

Pour Mme Loua Marie Lucie Camara membre de l’association a expliqué le choix de ce site «nous avons choisi une gare routière histoire de faire passer le message de conakry ici en espérant que les passagers qui sont là vont en bénéficier tout en véhiculant le message jusqu’aux confoints de la Guinée, parce que dans une gare routière nous avons un mélange de personnes qui voyagent pour les différentes localités de la République de Guinée» explique-t-elle.

FB_IMG_15708150108152773

En partance pour Faranah, Madame Camara Fatoumata Kaba a bien apprécié l’explication des membres de cette ONG «ce que j’ai retenu c’est la scolariation de la jeune fille, Ils ont donné l’importance des études. J’invite nos parents, nos mamans et sœurs d’accepter d’amener leurs filles à l’école et c’est pour celà il y’a assez de mariages précoces» lance-t-elle.

L’association a au cours de cette campagne, invité l’Etat à appliquer Les textes et lois sur Les violeurs.

Korka Bah 622 61 12 41

Share Button

Leave A Reply

Your email address will not be published.

Switch to mobile version