Guinée/Situation sociopolitique: des femmes invitent les parties prenantes à aller autour de la table de négociation

Accompagnée par des associations féminines de la place, la fondation solidarité féminine de Guinée était ce mardi 12 novembre à Conakry face aux Hommes de média pour annoncer les couleurs de sa campagne de plaidoirie sous le thème  »Femme citoyenneté, paix et cohésion sociale ».

Cet action sociale consiste à interpeller les femmes à s’impliquer dans le processus de négociation conciliante « avec la résolution 13-25 des Nation-Unies qui invite les femmes à s’impliquer sur les questions de paix et interpelle les décideurs d’inviter les femmes autour de la table de négociation, à travers cette initiative plus que jamais,  toutes les femmes sont interpellées à l’action pour une participation active au processus de négociation conciliante pour une paix durable, nous sommes en train de vivre une situation critique où nous avons les acteurs qui ne pensent plus à la table de négociation et notre message fondamental c’est justement ça. Les actions conciliantes pour rapprocher les tendances, aujourd’hui rien ne peut être résolu sans les négociations » indique Mme Bangoura Maimouna Yombouno présidente de la fondation.

Dans cet élan, des campagnes de plaidoirie seront lancées auprès des décideurs « Pour la suite, une campagne de plaidoirie porte à porte auprès de toutes les acteurs politiques, religieux, publics, étatiques, internationaux pour vraiment trouver une solution vivable » annonce-t-elle.

Présente à la rencontre, la présidente de l’Amicale des femmes patriotes pour la paix en Guinée interpelle le gouvernement d’Alpha Condé à plus de responsabilité « nous les femmes, nous n’avons rien, nous ne comptons sur personne, nous n’avons pas d’armes et tout ce que nous portons c’est le plaidoyer. Nous le portons à l’attention du Président de la République et de son gouvernement, notamment le premier ministre chef de gouvernement, Kassory Fofana qu’ils acceptent de nous créer un climat de paix, en faisant quoi? En se retrouvant autour de la table pour pouvoir dialoguer et nous éviter ces séries de tueries, de ces morts d’homme » lance madame Mariama Sylla ancienne ministre de la décentralisation.

Elles ont également interpellé le chef de file de l’opposition guinéenne et les membres du FNDC à aller à la table de négociation.

Mansaré Soumah Naby Moussa 628820256

Share Button

Leave A Reply

Your email address will not be published.

Switch to mobile version