Publisher Theme
Art is not a luxury, but a necessity.

Guinée/prorogation de l’état d’urgence sanitaire : des femmes de la capitale expriment leur indignation

‘’On est fatigué, y en a marre, trop c’est trop …’’ ce sont les vives réactions de certaines femmes de la capitale au lendemain de l’annonce de la prorogation de l’état d’urgence sanitaire en République de Guinée.

Si la population espérait avec impatience la levée de l’état d’urgence sanitaire, elle devra attendre cependant pour un mois pour connaitre la suite de cette prorogation.

Très irritée, Doukouré Bountouraby rencontrée à Yimbaya dans la commune de Matoto n’a pas caché sa colère « je suis fatiguée de leur état d’urgence sanitaire, de porter ces masques que m’asphyxient, le transport est trop élevé, et on a du mal à se déplacer. Si vous n’avez pas pitié de la population, il faut avoir peur de Dieu au moins » s’insurge-t-elle.

Même son de cloche chez Condé Salimatou citoyenne rencontrée au rond-point de la Tannerie dans la commune de Matoto « ils interdisent les regroupements alors qu’ils ont déjà commencé la campagne avec leur mamaya, c’est révoltant. L’ANSS avait promis de lutter contre la maladie en 60 jours et jusqu’à présent rien. Trop c’est trop ! » S’exaspère-t-elle.

Dans ses propos, Diallo Hassanatou qui travaille dans une agence à Yimbaya dénonce aussi la souffrance de la population « c’est la population à la base qui souffre, puisque l’autorité ne respecte pas les gestes barrières, je quitte tous les jours Tombolia pour venir à Yimbaya et le transport est trop élevé. Il faut que ça cesse maintenant » indique-t-elle.

Il faut dire que cette autre prorogation de l’état d’urgence sanitaire a réveillé l’ire des acteurs culturels qui demandent illico presto la réouverture des places et lieux publics pour la tenue des concerts et autres activités culturelles.

Korka Bah 622 61 12 41

Share Button

Comments are closed.

Switch to mobile version