Guinée/Mois de ramadan : Les Filles de joie en ‘’Congé forcé’’

Durant ce mois bénis de l’islam qui est le ramadan, plusieurs activités sont au ralenti. Parmi celles-ci, le plus vieux métier du monde qui est la prostitution. La Guinée majoritairement musulmane, les citoyens observent un mois de jeun, d’abstinence, ainsi les filles de joie sont obligées d’aller en ‘’congé forcé’’.

Assis devant son bar, ce gérant qui a préféré garder l’anonymat informe que la plupart des prostituées sont allées rejoindre leurs parents au village « depuis l’arrivée du mois de ramadan, certaines prostituées sont parties dans leur village pour se reposer. Actuellement nous n’avons pas de clients, donc elles partent rester auprès de leur famille durant ce mois » souligne-t-il.

Par rapport au fonctionnement de son bar, M. X indique que toutes les activités sont au ralenti « actuellement nous souffrons énormément car nous vivons de la clientèle que les prostituées nous envoient, donc les activités sont au ralenti. Je viens souvent revoir le bar s’il n’y a pas un problème, ou si les voleurs ne sont pas venus par là. Sinon il n’y a rien et nous c’est notre devoir de respecter les principes de ces femmes et des citoyens »  témoigne-t-il.

Sachant bien que certaines filles de joie font cette pratique par manque de moyens, cet administrateur de ce bar invite ces femmes à chercher une autre activité génératrice de revenues après le mois de ramadan pour leur bien.

Korka Bah 622 61 12 41

 

Share Button

Leave A Reply

Your email address will not be published.

Switch to mobile version