Publisher Theme
Art is not a luxury, but a necessity.

Guinée/manifestation du FNDC : « la manifestation n’aura pas d’impact sur les examens nationaux » dixit une responsable du FDNC

Le Front National pour la Défense de la Démocratie FNDC appelle à nouveau la population guinéenne notamment celle de Conakry à manifester le 06 août prochain. Cette autre manifestation coïncidera toutefois aux examens nationaux  qui débuteront le 05 août sur toute l’étendue du territoire national. Face à cette situation complexe, la vice-présidente du comité des femmes de l’UFDG et porte-parole des femmes du FNDC estime que la manifestation n’aura pas d’impact.

« La manifestation n’aura pas d’impact s’il y a à craindre c’est au niveau des forces de l’ordre. Nous au FNDC on ne banalise pas l’éducation des enfants car on fait une manifestation pacifique donc chacun fait dans son quartier et nous n’avons jamais fait des manifestations violentes dans ce pays. C’est aux forces de l’ordre de respecter le programme des enfants parce que ce sont eux qui sortent souvent s’il y a manifestation pour tirer sur les enfants à balle réelle surtout quand ils vont ou quand ils retournent de l’école » indique-t-elle.

Se souvenant du jeune élève qui a été tué au mois de juillet par balles réelles à Daresalam, Hadja Maïmouna Bah Diallo rappelle que toutes les tueries durant leurs manifestations pacifiques sont causées par les forces de l’ordre « L’autre fois nous avons manifesté mais les enfants sont partis à l’école, de retour, ils ont tiré sur l’élève à Daresalam ce sont eux qui font la pagaille en tuant les enfants, en bastonnant les femmes et arrêtant les citoyens. De toutes les façons ce pouvoir n’a aucune considération pour l’éducation des enfants et réellement est-ce qu’ils ont étudié cette année ? Ils n’ont pas le souci des enfants, ils tuent les uns et ne s’occupent pas normalement des élèves et des étudiants » signale-t-elle.

La femme politique a profité de cet entretien pour lancer encore une fois un appel aux forces de l’ordre « Je lancerai quand même un appel aux forces de l’ordre de respecter ces enfants-là en les permettant d’aller faire leurs examens et revenir sans problème ou sans être tués, parce que tous les enfants qu’on tue en ce moment sont en tenue scolaire ou ils ont leur sac à dos. Je leur lance un appel en disant trop c’est trop ! Ils n’ont qu’à arrêter de massacrer les enfants et les femmes innocents. Ce n’est pas parce qu’on manifeste, qu’ils vont tuer les enfants qui n’ont rien à avoir avec la manifestation qui ne sont même pas avec nous quand on manifeste » lance-t-elle.

Pour rappel, le FNDC a repris ses séries de manifestations le 22 juillet dernier pour demander le départ de Pr. Alpha Condé Président de la République de Guinée. Korka Bah 622 61 12 41

Share Button

Comments are closed.

Switch to mobile version