Guinée/Démission du ministre Cheick Sacko : La Présidente de l’AVIPA, inquiète de la suite du dossier du 28 septembre 2009

La démission du ministre de la justice M. Cheick Sacko ne fait pas que des heureux, surtout pour ceux qui ont des dossiers pendants au niveau des tribunaux. La Présidente de l’Association des Victimes et Parents du 28 septembre 2009 AVIPA, est inquiète de la suite du dossier.

Alors que Maitre Cheik Sacko connait mieux le dossier du massacre du 28 septembre 2009, Mme Asmaou Diallo déplore la démission du N°1 du département de la justice « Vraiment c’est un acte très déplorable pour nous victimes parce qu’on s’attendait à l’organisation du procès très bientôt en 2019 comme il l’avait toujours dit. Malheureusement il a quitté sans que cela ne soit mise en place. Il y’ a eu beaucoup d’avancements à sa présence, nous le reconnaissons et nous le remercions » déplore-t-elle.

Toutefois, Mme Asmaou espère qu’avec la nouvelle équipe, le procès tant attendu verra jour en République de Guinée « on aurait voulu qu’il soit associé au moins pour organiser ce procès qui lui tenait tant à cœur. De toute façon comme l’administration est une continuité, on espère que celui qui lui remplace va suivre ses pas pour nous conduire au procès. Nous interpellons le chef de l’Etat de faire tout possible pour concrétiser ce procès cette année et qu’on ne nous oublie pas» sollicite-t-elle.

Enfin, Mme Asmaou Diallo a demandé aux victimes de continuer à croire à la justice guinéenne, d’être patientes et de se souder.

Korka Bah 622 61 12 41

 

Share Button

Leave A Reply

Your email address will not be published.

Switch to mobile version