Guinée : « Il y’a environ entre 11 à 14 mille nouveau-nés qui décèdent… » Dixit un responsable du bureau de l’UNICEF en Afrique de l’Ouest

C’est sous projection d’un film sur le nouveau-né réalisé par les confrères de la France24 en Guinée, que le forum National Consultatif sur la santé néonatale a officiellement ouvert, ce jeudi 22 Novembre dans un réceptif hôtelier de la place. Lancé sous le thème  »pour chaque nouveau-né, une chance de survivre » ce forum a connu la présence des experts dans ce domaine venus de la sous-région.

46519756_494384294381712_4442521713497866240_nCette rencontre de deux jours d’échange d’expérience a pour but, de réduire la mortalité maternelle et néonatale qui est encore élevée en Guinée « c’est Contribuer à la réduction de la mortalité néonatale à travers les échanges d’expériences entre les Pays qui sont représentés à cet atelier, et faire en sorte qu’on débouche sur des actions prioritaires qui nous permettent de réduire la mortalité des nouveau-nés qui quand même reste élevée dans notre Pays » annonce Dr Djénè Fadima Kaba Directrice nationale de la santé familiale et nutrition.

Selon le rapport publié par le groupe inter organisation pour l’estimation de la mortalité néonatale, plus de 7000 décès de nouveau-nés sont enregistrés dans le monde « Selon le rapport publié par l’OMS, l’UNICEF, la banque mondiale et la division de population qui forment le groupe inter organisation pour l’estimation de la mortalité juvénile, 2,5 millions d’enfants dans le monde sont décédés pendant leur premier mois de vie en 2017, ce qui représente environ 7000 décès de nouveau-né par jour. Toujours selon la même source en 2017, sur l’ensemble des décès d’enfants de moins de 05ans, 47% sont survenus chez des nouveau-nés » précise Dr Alfred George Kiserbo représentant des partenaires techniques et financiers.

Pour pallier à ce problème, Dr Alain Proal conseiller principal en santé maternelle et néonatale au bureau de l’UNICEF en Afrique de l’Ouest, demande aux participants de mener des actions concrètes « au-delà des discours, qu’on mette effectivement en œuvre pour diminuer la mortalité néonatale et mortinatalité, la mortalité des nouveau-nés avant qu’ils naissent au moment de la naissance qui est extrêmement forte dans notre région. Il y’a environ entre 11, 12, 13,14 mille nouveau-nés qui décèdent en Guinée, il y’ a autant même qui décèdent avant de naitre » invite-t-il.

Selon le reportage mené par nos confrères de la France24, en Guinée sur 100.000  naissances, plus de 679.000 femmes meurent.

Mansaré Soumah Naby Moussa 628820256

 

Share Button

Leave A Reply

Your email address will not be published.

Switch to mobile version