Publisher Theme
Art is not a luxury, but a necessity.

Guinée : Quelle est la place de la femme dans la vie de la nation ?

La fondation Rougui Barry and Babies a organisé ce lundi 12 septembre dans un réceptif hôtelier de la place un forum dénommé ‘’ La femme dans la vie de la nation’’. Cet événement avait pour but de rendre un hommage mérité à l’ancienne maire de Matam feue Mme Kaba Rougui Barry, mais aussi pour toute la jeunesse surtout les femmes.

LYNN« C’est de donner la chance à certaines femmes qui ont envie de parler de la politique, de développement et surtout les droits de la femme de se réunir avec d’influentes leaders pour échanger et apprendre davantage sur ce qui est le rôle de la femme dans la vie de sa nation » annonce Mme Touré Lynn Kaba présidente de la fondation Rougui Barry and babies ce forum.

Durant ce forum, trois thèmes étaient débattus par d’imminentes femmes qui ont marqué les pas dans la vie de la nation.

Femmes et Politique

1

Pour ce panel, Hadja Mariama Haribot ancienne ministre de l’action sociale et de la promotion féminine et Domani Doré députée à l’assemblée nationale ont donné leur opinion sur cette thématique

Hadja Mariama Haribot : La femme en politique c’est extrêmement important, nous sommes 52% de la population et on ne peut pas être comme des boulets au pied de 48% de la population. Les femmes doivent être éduquées à aller en politique pour parler de cette nation parce qu’elle nous appartient à tous. Les femmes n’ont pas suffisamment le courage pour aller en politique mais il faudrait qu’elles le fassent.

Domani Doré députée à l’assemblée nationale : Nous parlons d’un pays qui est en train de se bâtir et on ne peut parler d’une grande entreprise de ce type sans parler de femme au cœur des engagements à prendre pour notre pays. C’est un engagement personnel et il faut susciter l’intérêt, faire que chacune selon le domaine qu’elle a choisi s’érige en personnalité, qui veille à ce qu’on soit représentée à tous les niveaux. C’est pour moi de faire comprendre aux autres que les femmes ont toute leur place en politique et on a réellement tout ce qu’il faut pour apporter à ce qu’on est en train de construire pour notre nation.

Femmes et Développement

2

Pour ce deuxième panel, Djénaba Hann directrice générale d’INTEGRA et Diallo Diariatou, conseillère du Premier ministre en charge de l’inclusion économique et sociale de l’emploi et de l’entrepreneuriat des jeunes et des femmes ont expliqué comment leur institution respective aide les femmes à être autonomes.

Djénaba Hann directrice générale d’INTEGRA : il faut que les femmes puissent se connaitre, qu’elles osent entreprendre, la femme guinéenne doit savoir qu’elle peut tout faire et qu’elle doit suivre son destin et en suivant son destin elle doit se faire accompagner par les membres de sa famille. Il est très important qu’elles soient inclusives dans la réalisation de leur rêve. L’institution ITC aide le ministère du commerce à accompagner les activités dans le commerce, dans le cadre du programme INTEGRA nous avons noué un partenariat avec l’APIP qui va nous aider à formaliser ces activités génératrices de revenu portées par ces femmes qui sont dans les différents marchés. L’objectif principal c’est d’appuyer l’APIP à mieux accompagner ces femmes ensuite, de suivre ces femmes pour qu’elles soient mieux accompagnées par l’APIP.

Diallo Diariatou, conseillère du Premier ministre en charge de l’inclusion économique et sociale de l’emploi et de l’entrepreneuriat des jeunes et des femmes : nous avons le projet de l’initiative présidentiel qui parle de rajeunir et féminiser la fonction publique où aujourd’hui nous avons beaucoup de cadres dans l’administration publique. Quand on parle du secteur privé, on a fait la promotion de l’entrepreneuriat à travers le programme AFAWA, on a mis l’Agence Nationale d’Inclusion Economique et Sociale. Ce sont de programmes nationaux qui adressent une réponse justement à la problématique de manque de synergie qui avait sur les questions transversales dont l’inclusion, l’emploi et l’entrepreneuriat. La femme rime avec le développement, si on me demandait c’est quoi la signification de la femme je dirais que c’est le développement.

Droit de la FEMME

3

Pour ce dernier panel qui a connu la présence de la ministre des droits et de l’autonomisation des femmes, Djoum Fatoumata directrice de Dynamique Solution et Aminata Pilimini Diallo web activiste ont lancé un message à l’endroit de l’Etat.

Djoum Fatoumata directrice de Dynamique Solution : nous les braves femmes on doit se donner à fond pour avoir une autonomisation économique afin de pouvoir participer davantage dans tous les secteurs. On a des talents donc il faut oser.

Aminata Pilimini Diallo : que les ministères notamment la sienne nous approche, que les institutions et ONG appellent les journalistes qui défendent surtout les droits de la femme qu’on travaille ensemble, j’appelle à la solidarité en fait.

Au sortir de cette rencontre la présidente de la fondation espère que toutes les femmes et jeunes filles qui ont suivi pourront apporter leur contribution dans le développement de la nation.

Hasso Bah

Share Button

Comments are closed.

Switch to mobile version