Guinée : la migration irrégulière guinéenne au coeur d’une conférence débat à Conakry

Dans le cadre de l’exécution de sa feuille de route annuelle, la fédération guinéenne du mouvement panafricain des leaders (MPL-FG) a organisé ce vendredi 14 février à Conakry  »une journée d’échange et de partage d’expériences sur la migration irrégulière de la jeunesse guinéenne ».

Cette initiative qui fait suite aux recommandations à l’ensemble des fédérations des Pays membres du mouvement panafricain des leaders, vise à créer un cadre de dialogue entre les jeunes et les experts sur les enjeux de la migration irrégulière afin d’orienter les jeunes vers l’entrepreneuriat <<Le mouvement panafricain des leaders au niveau Afrique a organisé sa troisième édition du forum Panafricain au Naouckchot du 16 au 21 décembre dernier sur la question de la migration de la jeunesse africaine et quelle solution, donc nous l’avons organisé en collaboration avec le bureau de l’envoyé spécial de l’Union Africaine pour la jeunesse et au sortir de ce forum des recommandations ont été formulées et envoyées aux Présidents africains, mais aussi à l’Union africaine, en suite des résolutions ont été adoptées par le mouvement, qui a recommandé à l’ensemble de ces fédérations de procéder durant l’année 2020 à des activités visant à sensibiliser et à participer dans la lutte contre la migration irrégulière. L’idéal, c’est d’envoyer les jeunes à aller vers l’entrepreneuriat afin de les maintenir en Guinée que d’aller risquer leur vie dans la Méditerranée ou dans le désert, parce qu’on dit qu’il est possible de réussir chez soi>> explique madame Fatoumata Keita présidente fédérale du mouvement panafricain des leaders en Guinée.

2020-02-14_19-01-24-421

Au cours de cette rencontre, il a été notifié que la Guinée serait le troisième Pays le plus demandeur d’asile en Europe <<Lors de cette conférence, nous avons abordé la question des enjeux et défis de la migration irrégulière, notamment le représentant de l’OIM a donné quelques statistiques sur la place qu’occupe la Guinée au niveau de la migration où il a même dit que la Guinée serait le troisième Pays le plus demandeur d’asile en Europe. Ils a parlé des possibilités de financement de projet des jeunes à travers des initiatives>> précise-t-elle.

Sur la même lancée, plusieurs activités sont prévues durant l’année 2020 <<nous avons mené suffisamment d’activités dans le cadre de la lutte contre la migration notamment on vise la formation de 100 jeunes en Entrepreunariat et en développement personnel>> promet madame Fatoumata Keita présidente fédérale du mouvement panafricain des leaders en Guinée.

Ce débat a été marqué par l’émouvant témoignage d’un jeune migrant qui a parlé de sa mésaventure dans les pays arabes.

Mansaré Soumah Naby Moussa 628-820-256

Share Button

Leave A Reply

Your email address will not be published.

Switch to mobile version