Guinée : Les députés de l’opposition guinéenne ne sont pas prêts à participer aux Consultations Nationales

Après leur refus de prendre part à la rencontre du premier ministre et du président de l’Assemblée nationale, ce mercredi, Les députés de l’opposition guinéenne étaient autour d’une même table cet après midi dans la salle du groupe parlementaires des libéraux démocrates pour réfléchir contre cette politique de consultation nationale lancée par le président de la république de Guinée pour le changement de la constitution guinéenne.

Au-cours de cette rencontre, ces députés ont réaffirmé leur volonté à empêcher la tenue d’un quelconque référendum pour le changement de la constitution <<Ceux qui sont derrière M. Alpha Condé sont en train de lui pousser, qui pensent qu’ils vont prendre ce pays en otage, qu’ils sont capable de nous imposer une nouvelle constitution, de nous faire le référendum, nous leurs informons que nous sommes prêts. Ce n’est pas la peine de continuer lorsqu’ils vont dépasser la limite, ils trouveront le peuple devant eux. Nous Sommes prêts à leur affronter mais, il n’y aura pas de nouvelle constitution, ni de référendum, ni de troisième mandat, M. Alpha Condé ne sera pas le président en 2020. Il partira de gré ou de force.>> Martèle Honorable Fodé Oussou député de l’UFDG

Dans sa prise de parole, le député de L’UDG El hadj Dembo Sylla reste convaincu que les démarches menées visent à un troisième mandat <<le combat que nous avons engagé contre le comportement ou la position prise par Alpha Condé, son parti et le gouvernement, trois entités très minoritaires par rapport à l’ensemble de la population guinéenne, aujourd’hui lorsqu’on l’interroge il dit oui c’est le peuple, quel peuple est avec Alpha Condé ? Les dernières élections communales tout le monde connait les résultats, tout le monde connait la sanction que le peuple a donné au président de la république et son parti, il veut s’éterniser au pouvoir, parce qu’il sait il n’a nul part où aller après le pouvoir guinéen>> dit El hadj Dembo sylla vice président à l’Assemblée Nationale .

Aux dires des députés de l’opposition, ils ne participeront à la consultation nationale que lorsqu’il s’agit de demander le départ du président Alpha Condé.

Mansaré Soumah Naby Moussa 628820256

Share Button

Leave A Reply

Your email address will not be published.

Switch to mobile version