Publisher Theme
Art is not a luxury, but a necessity.

Élection Présidentielle 2020: l’unité spéciale de la sécurisation des élections lance ses activités à Conakry

Mise en place pour la sécurisation des élections en Guinée, les activités de l’USSEL (l’unité spéciale de la sécurisation des élections), ont été officiellement lancées ce vendredi 11 septembre à Conakry devant le président de la CENI, Kabinet Cissé et le commandant de ladite unité, Gl Ibrahima Baldé.

Devant les commissaires de la CENI et les officiers de la gendarmerie, la police et de la protection civile, ces responsables ont tout d’abord donné la mission de cette unité, qui consistera d’assurer sur toute l’étendue du territoire national, la sécurité des acteurs et matériels, avant, pendant et après les élections.

Dans sa prise de parole, Général Ibrahima Baldé, commandant de l’USSEL, a annoncé que les activités de cette unité concernent trois corps différents « ces activités vont concerner l’ensemble des effectifs de la police, de la protection civile et de la gendarmerie. Sauf si quelqu’un meurt, ou qu’il soit maladivement indisponible » a annoncé le commandant de l’USSEL.

Toutes les dispositions sont prises pour éviter des actes de vandalisme indique Gl Baldé « il Faudrait que le matériel électoral soit transporté de façon très sûre, et qu’à destination, il soit bien sécurisé jusqu’au jour de son utilisation. C’est extrêmement important. Mais pendant ce temps, il y a bien les activités des différents leaders qui sont engagés dans le processus. Vous le savez très bien qu’il y a un certain nombre de candidats dont les listes officielles vont nous parvenir, lorsqu’il sera question que ces gens-là soient sur le terrain sur l’ensemble du territoire, nécessairement, il faut assurer la sécurité des itinéraires, la sécurité des lieux des meetings, et même à des moyens s’il y a des problèmes, il faut assurer la sécurité des sièges » Rassure Ibrahima Baldé.

Pour sa part, Kabinet Cissé, président de la CENI, a souligné les trois défis de ladite mission. A savoir, le respect des droits de l’homme; le déploiement des agents dans tous les bureaux de vote et la coordination logistique pour la bonne tenue des élections avant d’évoquer d’autres préoccupations « au-delà de ces défis, vous avez des besoins de renforcement de capacité qui se posent à nous tous pour pouvoir accomplir une telle mission avec succès… La mission principale, c’est de sécuriser le processus électoral. Mais à côté, il y a d’autres missions. La première, c’est le maintien de la paix pendant le processus électoral avant, pendant et après. Egalement, assurer la protection des hommes et de leurs biens pendant les trois phases. Mais plus délicat, c’est encore assurer la protection même des opérations de la CENI. Notamment l’acheminement des matériels, la sécurisation des bureaux de vote, jusqu’à la remontée des résultats qui est une activité extrêmement importante dans une élection » Dit-il

Cette cérémonie s’est tenue au centre des opérations de l’USSEL, situé dans la commune de Kaloum.

Mansaré Soumah Naby Moussa pour www.actualitefeminine.com 

Share Button

Comments are closed.

Switch to mobile version