Publisher Theme
Art is not a luxury, but a necessity.

Effondrement d’un immeuble à simbaya secteur Ariboya : les autorités communales n’ont aucune idée sur sa construction

Sur les lieux de l’effondrement de l’immeuble en chantier qui a fait état de 4 blessés dont une femme le lundi 31 août dans le quartier Simbaya secteur Ariboya, les autorités communales de la commune de Matoto ont évoqué qu’elles n’ont pas été saisies pour la construction de cet immeuble.

« Cet immeuble qui s’est effondré aujourd’hui, nous ne savons pas comment il a commencé. Parce que quand vous envoyez des invitations ou des ordres d’arrêt précipités les gens refusent. Nous avons remarqué vous pouvez même poser la question aux ouvriers personne n’a vu un panneau de chantier, ils n’ont pas de permis de construire, ils n’ont pas été autorisés, ils ne se sont référés à personne. Et quand les contrôleurs passent ils ne comprennent pas, ils n’ont pas voulu respecter la loi voici les conséquences devant lesquelles ils nous ont mis » dit Aïssata Souaré Directrice communale de l’urbanisme, de l’habitat et de la constitution.

C’est pourquoi, elle demande à la population au respect des lois sur la construction « je voudrais demander, à tous les guinéens, à toute la population guinéenne d’accepter de respecter la loi. En matière de construction il faut se référer aux services compétentes qui sont l’habitat, si vous ne venez pas vers le ministère, les services sont déconcentrés, il y a des services dans toutes les communes de Conakry. Venez vers ces services-là, quand le niveau du permis nous dépasse nous remontons le dossier au niveau de la direction régionale, quand ça dépasse la direction régionale, elle remonte le dossier au niveau de la direction nationale ainsi de suite » lance-t-elle

Dame Souaré soutient qu’ils ne sont pas informés de la constitution de cet immeuble de trois étages qui s’est effondré.

Mansaré Soumah Naby Moussa pour www.actualitefeminine.com

 

Share Button

Comments are closed.

Switch to mobile version