Décès de lieutenant Marie Jeanne Sylla : Des citoyens font Une marche funèbre

Décédée ce jeudi 05 septembre dans son village natal à Morbaya dans la préfecture de Forécariah, lieutenant Marie Jeanne Sylla du commissariat spécial de sécurité routière de Bambéto a reçu un vibrant hommage, par une marche funèbre ce samedi 07 septembre dans la commune de Ratoma.

Cette marche funèbre allant du terrain Nongo jusqu’au carrefour Koffi a connu la présence des autorités de la police Nationale, locales toutes venues témoigner le professionnalisme de la défunte pour la terre qu’elle a tant servi.

69804697_379820842712894_2497836383876415488_nDans les témoignages, il ressort que la défunte était un exemple pour la lutte contre la corruption dans la circulation publique « lorsque il y’ a une guinéenne ou un guinéen qui réussit à se démarquer des autres, il est important de saluer cette personne. C’est à juste titre que nous avons initié cette marche funèbre qui est d’ailleurs été saluée par la hiérarchie de la police guinéenne. Marie Jeanne était l’exemple de la lutte contre la corruption et de toute ces pratiques assimilées, elle est l’une des rares agents de la police qui a refusé de l’argent dans l’exercice de ses fonctions, donc pour toute ces raison nous n’avons pas voulu que ce moment triste passe inaperçu » rappelle Augulon Maomy porte-parole des organisateurs.

69680585_465539737634895_6100329895198457856_nReconnaissant son professionnalisme, monsieur Augulon propose « premièrement puisque lieutenant Marie Jeanne Sylla fut pour nous un modèle dans le corps de la police guinéenne, si au cours de l’exercice de ses fonctions elle n’a pas pu bénéficier d’une décoration, d’une reconnaissance quelconque que cela soit fait à titre  posthume. Nous souhaiterions que le Président de la république décore feu lieutenant Marie Jeanne pour service rendu à la nation, deuxièmement nous souhaiterions que ce carrefour où elle a passé ces dernières heures à servir l’État guinéen soit baptisé au nom de lieutenant Marie Jeanne Sylla » lance-t-il.

Interpelé par le professionnalisme de la défunte Marie Jeanne, le Général Ansoumane Camara  »Baffoé » directeur central de la police Nationale promet du changement au sein de sa corporation « c’est un message de satisfaction, d’honneur, ça veut dire que désormais tout policier, nous tous qui faisons le travail de la voie publique, que tous les actes que nous posons, nous sommes vu de près ou de loin. Cette dame, elle s’est distinguée depuis l’école de la police, élève policière elle était là, et désormais je vous promets que la police Nationale en générale et en particulier la circulation routière va changer de comportement» promet-il.

Poursuivant Baffoé indique qu’il prend note des recommandations « dès lundi les doléances vont être déposées au ministre de sécurité pour que cette dame soit décorée ou qu’il y’ait un satisfecit signé de la main du ministre de la sécurité à l’intention de sa famille au nom du département du ministère de la sécurité. En ce qui concerne le don du nom du carrefour à Marie Jeanne, cela appartient aux autorités politiques surtout à l’autorité civile, nous serons très contents et réjouis de voir ce carrefour porter le nom de lieutenant Marie Jeanne Sylla et je vous affirme qu’elle est même proposée capitaine et bientôt ça va passer » rassure-t-il.

Si les citoyens reconnaissent son travail, ses collègues quant à eux se souviennent d’une bonne conseillère « je travaillais avec lieutenant Marie Jeanne, on retient beaucoup d’elle aujourd’hui, elle nous conseillait toujours, elle aimait son travail, tout le temps propre, je prie le bon Dieu que son âme repose en paix » dit Massonna Koné adjudante de sécurité routière de Bambéto.

Cette Marche funèbre est marquée par la pose de gerbe de fleur. La défunte a été inhumée hier vendredi 06 septembre dans son village natal.

Mansaré Soumah Naby Moussa 628820256

 

Share Button

Leave A Reply

Your email address will not be published.

Switch to mobile version