Publisher Theme
Art is not a luxury, but a necessity.

Dame de fer : Femme aux quinze métiers, voici le parcours de combattant de la coordinatrice des programmes ITC en Guinée

Mme Hann Djenabou Keïta est une jeune dame qui a longtemps servi les institutions nationales et internationales. Titulaire d’un master en management international avec une spécialisation marketing et un bachelor en Administration des affaires avec une spécialisation en ingénieure financière de l’université du Maryland aux Etats-Unis, elle est aujourd’hui la coordinatrice des programmes du Centre de Commerce International en Guinée.

Ancien mannequin, Mme Hann est aussi experte en banque/finance avec plus de 18 ans d’expérience en utilisant de fortes capacités analytiques, mathématiques et organisationnelles. La dame aux 15 métiers, a prouvé avec sa bravoure que la femme peut avoir plusieurs casquettes. A l’université, la Dame de Fer était serveuse, elle a conduit des fourchettes, elle a fait de l’import-export, du mannequinat et aussi actrice. Un parcours qui démontre qu’il n’y a pas de sot métier.

Belle et intelligente, Mme Hann s’est retrouvée dans l’une des grandes banques d’investissement du monde aux Etats-Unis en gestion de portefeuille dans la planification financière. De retour en Guinée, elle a poursuit son talent en travaillant dans le monde bancaire, c’est ainsi qu’elle a rejoint l’APIP en tant que conseillère de la fondation Tony Blair pour accompagner la restructuration de cette agence, puis nommée directrice adjointe de cette agence pendant plus de sept ans.

Femme charismatique, elle est actuellement la coordinatrice des programmes du Centre de Commerce International en Guinée qui a pour programme phare INTEGRA qui vise à créer 3.000 emplois d’ici à 2022. Parmi ces 3.000 emplois son équipe envisage d’avoir 30% de femmes.

Evoluant dans un domaine majoritairement dominé par les hommes, Mme Djenabou Hann a su détecter à l’avance toute forme de harcèlement «Aujourd’hui je n’ai pas réellement ce souci, car j’ai toujours pu détecter ce genre de personnes à l’avance. Dans les institutions le harcèlement moral et physique ne sont pas du tout tolérés du coup on a une arme à utiliser quand on se retrouve dans cette situation. En tant que femme, on doit aussi maitriser et comprendre tous ces droits qui sont là à notre disposition et surtout avoir le courage de dénoncer » conseille-t-elle.

Reconnu comme l’un des principaux contributeurs au ‘’ Doing Business de la Banque Mondiale’’ en 2016, 2017 et 2018, Mme Hann lance un message fort aux jeunes entrepreneurs guinéens « Il faut avoir de l’audace, se planifier dans la vie, se projeter au minimum à 5 ans et suivre cette feuille de route. Il ne faut pas improviser et il faut toujours tout planifier et surtout oser » suggère-t-elle.

La coordinatrice des programmes du Centre de Commerce International en Guinée a reçu plusieurs distinctions notamment le prix de leadership exceptionnel en 2015, le prix du soutien au secteur privé, le prix de promotion des femmes dans l’investissement et le prix de la 5ème femme la plus influentes en Guinée en 2019.

Hasso Bah

Share Button

Comments are closed.

Switch to mobile version