Coyah : l’artiste Bras Cassé victime de harcèlement par des agents des forces de l’ordre

C’est un lundi noir pour la famille de l’artiste Abdoulaye Swapiti Camara connu sous le nom de Bras Cassé à son domicile à WONKIFOND dans la préfecture de Coyah. Le célèbre artiste qui a chanté pour le Président Alpha Condé ‘’A Bamba N’Fary’’, a reçu la visite inattendue des agents des forces l’ordre dans la nuit du lundi 15 avril. Jointe au téléphone par nos confrères de la radio Familia, la femme de l’artiste Aldianna Camara explique leur mésaventure.

« Mon mari était couché sur son lit tout près de la porte et j’étais assise à côté. Deux personnes des forces de l’ordre ont fait irruption dans la cours et mon mari dit je suis l’artiste Bras cassé que voulez-vous ? L’un deux répond si tu l’es et alors ? Mon mari rétorque vous ne pouvez pas venir comme ça dans ma concession et dire que vous allez faire quelque sans m’informer. Puis l’agent dit toi tu crois à quoi ? C’est Alpha Condé qui nous a envoyé mon ami, directement mon mari dit je ne suis pas ton ami même mon troisième enfant est plus âgé que toi, c’est ainsi qu’il a soulevé sa main pour faire du mal à mon mari. C’était la nuit et nous étions dans l’obscurité, il y’ avait une vive tension, mon mari était déjà à terre, notre voisin est venu prendre la main de Bras Cassé, mais le sang coulait et moi aussi j’étais blessée au front. Mon mari a pu relever les plaques des deux voitures qui sont PN 600 001 et GN 251 547 » narre-t-elle.

Selon Mme Camara, son mari compte poursuivre les agents qui sont venus lui harceler à son domicile.

Korka Bah 622 61 12 41

 

Share Button

You might also like More from author

Leave A Reply

Your email address will not be published.

Switch to mobile version