Conakry/Journée internationale de la jeune fille : Un agent de la gendarmerie boycotte le rassemblement de certains activistes à Dixinn

A l’occasion de journée internationale de la jeune fille, des ONG qui œuvrent pour la défense de la jeune fille en Guinée ont voulu immortaliser cette journée du 11 octobre, à travers des rassemblements dans les cinq communes de la capitale Conakry pour dénoncer le viol dont sont victimes cette couche sociale.

Sur chaque site, des femmes et hommes se sont mobilisés pour dénoncer la recrudescence du viol en Guinée, mais aussi interpeller les gouvernants à faire appliquer les textes et lois qui punissent les bourreaux de ces petites filles.

72843344_1347637295411198_3868377052373581824_nCependant à Dixinn Terrasse dans la commune Dixinn, un agent de la gendarmerie posté devant le stade du 28 septembre n’a pas apprécié ce rassemblement et a sommé ces activistes de quitter les lieux.

Pendant que la meneuse de ce rassemblement dans la commune de Dixinn était en interview, cet agent surgi brusquement sur sa moto devant les activistes. Il demanda à ce que les journalistes arrêtent l’interview.

D’un air colérique et d’une voix rock, il dit « arrêtez tout, qui vous a permis de manifester ici ? » puis l’une des manifestantes explique « aujourd’hui c’est la journée internationale des jeunes filles, donc nous sommes là pour dénoncer le viol dont elles souvent souvent victimes » l’agent répond en ces termes « avez-vous une autorisation pour faire ce rassemblement ? Ce pays n’est pas de la pagaille, je suis le commandant est ce que vous m’avez informé ? ».

Il n’a même pas attendu qu’il y’ ait une réponse à ses questions, il retire la banderole qui devait servir de message. Finalement, ces activistes ont quitté les lieux pour une autre destination loin des yeux de cet agent noir de colère pour finir l’interview.

Il faut tout de même reconnaitre que le message est passé, car c’est après une heure de temps que cet agent est venu boycotter le rassemblement.

Hasso Bah

 

Share Button

Leave A Reply

Your email address will not be published.

Switch to mobile version