Publisher Theme
Art is not a luxury, but a necessity.

Boké : le port des chainettes aux pieds diversement apprécié

Le port des chaînettes au niveau du pied domine peu à peu les filles de notre pays. Pour se rendre belles et attirantes, elles rajoutent ce bijou lors des cérémonies ou grandes rencontres. Des grandes dames, femmes d’affaires… Utilisent ces chainettes quand le besoin est nécessaire. Toutefois, cette tendance est diversement appréciée dans la société.

Dans la région administrative de Boké, cet état de fait gagne peu à peu la ville. Une pratique qui fait plusieurs interprétations même si la plupart estiment que c’est pour se rendre belle comme Aminata Kalabane « je ne le mets pas à cause de quelqu’un juste parce que j’aime, je double de deux jusqu’à trois, juste par plaisir » notifie-t-elle.

Même si cette interlocutrice pense que c’est pour la beauté, d’autres cependant ont une mauvaise interprétation par rapport au port de la chainette aux pieds « je ne peux pas le faire parce que je suis une femme mariée, ces bracelets sont un signe de libertinage, je dois être responsable, j’ai des enfants, avec ces mauvais comportements mes enfants vont adopter parce que les enfants reflètent l’image de leurs parents » dit Fatoumata Diaraye Bah une mère de famille rencontrée au centre-ville de Boké.

Mamadou Seydou Barry, un autre citoyen de Kakandé, donne son point de vue « ce sont des filles de nuit, je déteste franchement ce comportement » fulmine-t-il.

Religieusement chez les musulmans c’est un interdit, selon le sage Issiaga Gnaissa.

Seydouba Bangoura 620 236 416

Share Button

Comments are closed.

Switch to mobile version