4ème édition du coaching ‘’femme modèle’’: l’initiatrice du projet ne compte pas baisser les bras

La 4ème édition du coaching  »Femme modèle » s’est tenue ce samedi 08 février dans la commune de Ratoma. Initiée par la fondatrice du site actu-elles.info et web activiste pour les droits de la femme Aminata Pilimini Diallo, cette rencontre vise à mettre en contact des femmes qui se démarquent dans leur domaine et des jeunes filles qui aspirent être autonomes.

Il s’agit des filles, étudiantes et diplômées qui sont coachées chaque trois mois par des femmes modèles pour leur donner une voie dans leur vie professionnelle. Durant cette rencontre, ces modèles ont partagé leur parcours dans un débat ouvert qui a duré des heures. Au sortir, l’initiatrice se dit satisfaite du bon déroulement de l’activité « je suis satisfaite, vous êtes là depuis le début, vous avez vu que les femmes ont raconté leur vécu, les difficultés qu’elles ont eu, les opportunités qu’elles ont eu et nous tous nous avons appris et on sait qu’il faut continuer, il ne faut jamais baisser les bras. L’objectif c’est d’encourager les jeunes, leur montrer que la vie n’est pas facile, la réussite n’est pas facile et je pense qu’elles ont appris ça aujourd’hui » se réjouie Aminata Pilimini Diallo.

83968186_172837684004869_1882393426062737408_nEgalement animatrice de l’émission femme modèle sur Love Fm, l’activiste précise que chaque édition est une réussite « L’objectif est atteint à chaque édition, peut-être je vais arrêter dans quelques années, mais ça ne sera pas cette année, je vais le faire chaque trois mois, c’est une activité qui a commencé en avril 2019, je l’ai fait à chaque trois mois, 2020 aussi je vais faire toutes les trois éditions qui restent, s’il y a la paix dans notre pays » promet-elle.

Chez les coach, le message reste le même  »savoir ce qu’on veut, et mettre son énergie » « avec ces femmes j’ai partagé mon parcours, des obstacles que j’ai eu, je leurs ai tout simplement dit d’abord de savoir ce qu’elles veulent, une fois qu’on sait ce qu’on veut, mettre toute son énergie là-dessus et essayer de chercher tous les moyens pour arriver au bout » indique Aminata Touré comédienne.

84402740_2182327401869909_4337778524984180736_nCôté des participantes, la satisfaction est totale « venir dans un milieu avec toutes ces femmes est une inspiration, une grande inspiration, je vois qu’elles ont fait plusieurs choses avant d’y arriver, mais malgré tout cela, elles n’ont pas abandonné, elles ont été audacieuses et ça me pousse à l’être aussi » dit Mariam Baldé participante et diplômée en télécommunication.

Dévouée dans l’autonomisation de la jeune fille, l’activiste Pilimini invite le ministère de tutelle d’accompagner son projet, afin l’indépendance financière des jeunes filles soit absolue.

Mansaré Soumah Naby Moussa 628-820-256

Share Button

Leave A Reply

Your email address will not be published.

Switch to mobile version