08 mars: Que faut-il pour que l’autonomisation de la femme guinéenne soit effective ?

C’est avec le slogan  » parlons Femmes » que l’ONG Initiative Femmes de Guinée pilotée par sa présidente madame Fatoumata Camara a organisé dans un réceptif hôtelier de la place, un diner de partage d’idées sur l’autonomisation de la femme Guinéenne.

Cette cérémonie qui a pour thème  »Femme, fort potentiel de développement » a pour but de célébrer en apothéose, la journée internationale des femmes. Cette rencontre a connu la présence des braves femmes entrepreneures évoluant dans différents domaines.

Selon madame Touré Fatoumata Camara présidente de l’ONG Initiative femmes de Guinée, cette rencontre va dans le sens d’une discussion autour des avancées des droits des femmes en Guinée « nous avons eu l’initiative à l’honneur de cette journée internationale des Femmes de réunir nos sœurs, nos mères pour qu’on puisse discuter ensemble par rapport aux avancées des droits des femmes en Guinée, par rapport aux décisions que l’État a, et des engagements qu’ils ont pris pour l’émancipation de la femme » explique-t-elle.

Autre facette de cette rencontre, c’est de contribuer au développement de la nation « Nous avons mis l’accent sur l’autonomisation, puisque le chef de l’État a eu pour thème cette année l’autonomisation de la femme en milieu rural sur tous les plans, donc on a essayé de réunir les femmes entrepreneures, les femmes indépendantes surtout pour qu’on puisse parler de la femme, de sa situation, de ses droits et essayer de voir qu’est-ce qu’ensemble nous pouvons faire  pour aider ce Pays » rajoute-t-elle.

53525786_624308781314743_2369865535484592128_nDans ce sens, elle invite toutes les femmes à une prise de conscience « C’est également l’occasion pour nous, femmes de Guinée, de prendre conscience des défis qu’il reste à relever, ainsi que des opportunités qui nous sont offertes pour réaliser nos rêves. Chacune d’entre nous a son rôle à jouer dans la construction de notre pays pour les générations futures » lance madame Touré.

Cette initiative reste appréciée par quelques participantes. C’est le cas de madame Bangoura Adama Cissé, directrice de Kili-agricole et présidente de la CFAD « avec ces filles la relève est assurée, ce sont des braves femmes qui peuvent apporter beaucoup à la couche féminine, c’est pourquoi nous sommes là pour les accompagner » se réjouit-elle.

La cérémonie a été marquée par la prestation de la vedette Hadja Oumou Dioubaté avec son morceau  »Femmes d’Afrique ».

Mansaré Soumah Naby Moussa 628820256

Share Button

Leave A Reply

Your email address will not be published.

Switch to mobile version